« Le retour au bercail » La Presse, 15 septembre 2008, O. L’auto, p. 18

« Le retour au bercail » La Presse, 15 septembre 2008, O. L’auto, p. 18
Alain Raymond, La Presse
1884-2017

« Arrivée de la première automobile au Québec, MAI 1897.
Dans les années 1860, Henry Seth Taylor, bijoutier-horloger à Stanstead, fabrique la première voiture canadienne à vapeur. Ce n’est toutefois qu’en mai 1897 que roule au Québec la première automobile, propriété d’Henri-Edmond Casgrain, chirurgien-dentiste habitant la ville de Québec. L’automobile, de marque Léon Bollée, est importée de France en pièces détachées. Elle est constituée de trois roues, d’un moteur à gazoline et sa troisième vitesse, la plus élevée, équivaut à presque quatre fois celle d’un cheval au trot.

À son passage dans les rues de Québec, les passants observent sidérés la « voiture qui marche toute seule ». Malgré un certain scepticisme, d’autres hommes d’affaires se portent acquéreurs d’une voiture. Au même moment, le Sherbrookois George Foote Foss, mécanicien et réparateur de bicyclettes, conçoit et conduit la première automobile à essence fabriquée au Canada.[…] »

Pour en savoir plus

type_videotype_textetype_revues-specialiseestype_revues-et-journauxtype_ressourcestype_ressources-patrimonialestype_repertoires-et-indextype_partitions-musicalestype_musiquetype_livrestype_livres-numeriquestype_imagestype_filmstype_films-et-videos-en-lignetype_evenements-historiquestype_encyclopediestype_ecoute-en-lignetype_documents-archivestype_documents-adaptestype_dictionnairestype_cartes-et-planstype_bibliographiestype_autoformationtype_audiotype_archives-de-notairestype_annuairesreturnplaymaillinkhandeyeeardownloadclosecameraarrow
Veuillez utiliser un écran plus grand ou, orientez votre tablette en paysage pour explorer ce site.